Senbazuru || L’art de plier mille grues en papier

Tradition & Culture || Explorez l’héritage et l’importance culturelle de Senbazuru

Que feriez-vous pour un souhait ?

Pour ceux qui sont prêts à consacrer suffisamment de temps et d’énergie (et de papier !), l’art du Senbazuru est un défi aussi enrichissant que difficile.

Senbazaru est l’art japonais de plier mille grues en papier. On dit que celui qui le fera se fera exaucer un vœu.

Le résultat final est une représentation de dévouement, d’espoir et de paix, résumée sous la forme d’un millier de grues en origami.

Dans cet article, nous plongerons dans le monde captivant de Senbazuru, en explorant son histoire, la signification culturelle des grues et l’histoire de Sadako Sasaki, la jeune fille de 12 ans qui a fait connaître cette pratique au monde entier.

千羽鶴 || せんばづる || Senbazuru

sen (1000) ba (counter for birds) tsuru (cranes)

1000 grues en papier || Origines et histoire

1000 grues en papier || Signification de la grue

1000 grues en papier || Célébrations et événements

1000 grues en papier || Pliez votre propre Senbazuru

1000 grues en papier || FAQs

« The Story of 1000 Paper Cranes » – voiced by Hiroko Howe, survivor of the 1945 atomic bombing

Senbazuru || Origines and A Brief History

Débuts anciens

L’art de l’origami, dont Senbazuru est un sous-ensemble important, a une histoire longue et quelque peu mystérieuse.

Les véritables origines de l’origami sont, au mieux, une supposition éclairée.

De nombreuses études concluent que l’origami est né au Japon il y a 1000 ans, certaines affirment qu’il a en fait été inventé en Chine (une affirmation raisonnable étant donné que c’est là que le papier a été fabriqué pour la première fois).

En fin de compte, il n’existe aucune preuve tangible que l’origami existait avant 1600.

Ce que l’on sait, c’est que l’origami a d’abord été une activité religieuse et cérémoniale, avant de devenir un passe-temps plus complexe à part entière. L’origami commence alors à être enseigné à l’école durant la période Meiji (1868-1912).

Quant au senbazuru, cet artisanat remonte au XVIIIe siècle et à un livre en particulier :

Hiden Senbazuru Orikata

« Hiden Senbazuru Orikata », traduit par « Comment plier mille grues », a été publié en 1797 et est le plus ancien livre connu sur l’origami.

Comme vous l’avez probablement deviné d’après son titre, le but du livre était de fournir des instructions et des techniques détaillées pour plier un millier de grues en papier.

Pages du « Hiden Senbazuru Orikata » – Image credits

L’héritage de Sadako Sasaki

L’un des aspects les plus poignants de l’histoire de Senbazuru est l’histoire de Sadako Sasaki, une jeune fille née à Hiroshima, au Japon, en 1943.

Sadako Sasaki – Image Credits

À seulement deux ans, Sadako a été exposé aux effets dévastateurs de la bombe atomique larguée sur Hiroshima pendant la Seconde Guerre mondiale.

Une décennie plus tard, on lui a diagnostiqué une leucémie, connue sous le nom de « maladie de la bombe atomique ».

Pendant son hospitalisation, Sadako a découvert l’ancienne légende japonaise selon laquelle plier mille grues en papier pouvait exaucer un vœu.

Sadako Sasaki’s Memorial

Alimentée par son désir de se rétablir et de voir la paix dans le monde, Sadako s’est lancée dans une mission consistant à plier un millier de grues.

Malgré le pliage d’environ 1 300 grues, Sadako est malheureusement décédée à l’hôpital à l’âge de 12 ans, entourée de sa famille.

Cependant, l’histoire de Sadako a laissé un grand impact sur la société japonaise.

En 1958, une statue de Sadako a été érigée dans le parc commémoratif de la paix d’Hiroshima et des milliers de personnes sont venues la visiter et lui rendre hommage, laissant derrière elles environ 10 millions de grues en papier chaque année.

Bonjour en Japonais // 31 Salutations Pour le Quotidien Thumbnail

Bonjour en Japonais // 31 Salutations Pour le Quotidien

Comment dire bonjour en japonais, pour le matin et le soir, au revoir et autres salutations ? Découvrez 31 salutations japonaises à utiliser au quotidien.

Senbazuru || Signification des grues

Au Japon, les grues revêtent une profonde signification culturelle et font partie intégrante de l’histoire, de la mythologie et de l’art du pays.

Vous trouverez des grues partout, sur des peintures traditionnelles, sur des éventails et des baguettes et même sur des canettes de bière japonaises. Vous aurez peut-être même la chance d’assister à une danse traditionnelle de la grue exécutée à Hokkaido.

Mesurant jusqu’à 5 pieds de haut et une envergure de huit pieds, les grues japonaises sont tout aussi impressionnantes à regarder dans la vraie vie.

Ces oiseaux majestueux sont vénérés pour leur grâce, leur longévité et leurs associations avec des qualités de bon augure.

Longévité et bonne fortune

Alors que les grues sauvages vivent environ 40 ans, dans le folklore japonais, on dit qu’elles vivent 1 000 ans, ce qui donne l’impression que plier 1 000 grues exaucerait un vœu de celui qui les fabrique.

Dans la culture japonaise, ils sont considérés comme des symboles de bonne fortune et de vie bien vécue. La capacité de la grue à s’élever à de grandes hauteurs dans le ciel est considérée comme une métaphore de la réalisation des aspirations et du dépassement des défis.

De plus, la nature migratrice de la grue, qui l’oblige à parcourir de vastes distances, incarne des qualités de résilience, de détermination et d’endurance.

Anecdote amusante : Si vous souhaitez voir des grues japonaises dans la vraie vie, vous pouvez vous rendre au centre de faune sauvage de Kushiroshitsugen, dans l’est d’Hokkaido

Symbole de paix

Étroitement liées à l’histoire de Sadako Sasaki, la jeune fille décédée d’une leucémie après le bombardement d’Hiroshima en 1945, les grues sont fortement associées aux manifestations contre la guerre et aux images de paix.

La nature migratrice des grues symbolise en outre le mouvement d’un endroit à un autre dans l’espoir de paix et d’une bonne santé.

Chaque année, des milliers d’ enfants japonais visitent le Musée commémoratif de la paix d’Hiroshima, où se trouvent des grues fabriquées par Sadako Sasaki et où d’autres encore sont envoyées du monde entier.

Des grues en papier ont même été laissées à Manhattan après les attentats du 11 septembre et l’une des grues de Sadako Sasaki a été exposée au mémorial de Pearl Harbor en 2020.

Senbazuru || Importance des célebrations et événements

Les grues japonaises s’accouplent pour la vie, ce qui en fait un candidat naturel pour représenter l’amour et la longévité.

Il va sans dire que plier mille grues en papier est certainement un travail d’amour : on estime qu’un novice devrait consacrer environ 100 heures à cette tâche colossale !

C’est peut-être le plus important lors des mariages japonais .

Les grues apparaissent souvent sur les invitations de mariage et sont même brodées sur l’obi, la ceinture portée avec un kimono ou le kimono lui-même.

Les grues apparaissent souvent sur les kimonos de mariage – Image Credits

La responsabilité de celui qui crée le senbazuru pour les mariages a évolué avec le temps et le flux et le reflux des traditions.

Initialement, le père de la mariée plie les grues et les présente lors de la cérémonie de mariage pour souhaiter au couple un mariage long et heureux. Ensuite, la tâche incombait davantage à la mariée, qui fabriquait les grues comme preuve de son engagement envers le mariage.

Aujourd’hui, cependant, il n’est pas rare que des couples travaillent ensemble pour plier les oiseaux, voire que des familles entières s’impliquent.

Heure en Japonais // Jours, Semaines, Mois & Saisons (+ QUIZ) Thumbnail

Heure en Japonais // Jours, Semaines, Mois & Saisons (+ QUIZ)

Retrouvez dans cette leçon tout le vocabulaire nécessaire pour parler du temps en japonais : heures, minutes, jours de la semaine, mois etc.

Senbazuru || Pliez votre propre Senbazuru

Cela va probablement sans dire, mais vous aurez besoin de papier. Beaucoup.

Vous n’êtes pas obligé d’utiliser du papier spécial origami, mais pour réaliser une grue en papier vous aurez absolument besoin de papier carré.

Généralement, le papier origami mesure environ 7,5 cm x 7,5 cm (c’est également le format le plus populaire utilisé pour Senbazuru), mais vous pouvez aller jusqu’à 35 cm x 35 cm si vous vous sentez flashy !

Pour les débutants, 20 cm x 20 cm est un bon point de départ, car les petites tailles peuvent être un peu délicates.

Une fois que vos feuilles de papier ( et votre patience ) sont prêtes, regardez cette vidéo et rappelez-vous, cela devient plus facile avec de la pratique !

Et ne vous inquiétez pas, si vous ne parvenez pas à mettre la main sur du papier carré, nous vous avons trouvé un tutoriel qui commence par A4 (et oui, vous aurez besoin de ciseaux !)

Et voila! Incorporeriez-vous Senbazuru dans des moments spéciaux de votre vie ? Faites le nous savoir dans les commentaires.

Senbazuru || FAQs

Qu’est-ce que Senbazuru ?

Senbazuru est l’art japonais de plier mille grues en papier, afin de réaliser un vœu.

Comment dire Senbazuru en japonais ?

En japonais, le kanji pour Senbazuru est 千羽鶴 et le hiragana est せんばづる.

Décomposons encore plus le mot : 

sen (1000) ba (compteur pour les oiseaux) tsuru (grues)

Quelle est la signification derrière le pliage de grues en Senbazuru?

Plier mille grues à Senbazuru symbolise l’espoir, la guérison et la bonne fortune. C’est une pratique traditionnelle qui incarne la patience, le dévouement et le désir d’un avenir meilleur.

Combien de temps faut-il pour plier 1000 grues ?

Le temps nécessaire pour plier un millier de grues peut varier en fonction du niveau de compétence, du format du papier et du dévouement de chaque individu. En réalité, si vous avez un emploi ou si vous allez à l’école, il vous faudra plusieurs mois pour terminer ces grues, alors pensez à faire appel à vos amis et à votre famille !

Est-ce que Senbazaru est utilisé lors des mariages ?

Oui! Bien que cela ne soit pas une caractéristique de tous les mariages, vous constaterez peut-être que 1 000 grues en papier ont été pliées pour un mariage japonais pour représenter l’amour, la loyauté et la longévité dans un mariage.

Si vous regardez attentivement, vous pourriez également trouver des grues brodées sur le kimono de mariage ou imprimées sur les invitations de mariage.

Qui est Sadako Sasaki ?

Sadako Sasaki était une jeune fille devenue un symbole poignant d’espoir et de résilience au lendemain du bombardement atomique d’Hiroshima pendant la Seconde Guerre mondiale.

Sadako a été exposé aux effets dévastateurs de la bombe à l’âge de deux ans et a reçu un diagnostic de leucémie des années plus tard.

Inspiré par la légende japonaise selon laquelle plier mille grues en papier exauce un vœu, Sadako s’est lancé dans la création de Senbazuru, dans l’espoir de guérison et de paix. Bien qu’elle soit tragiquement décédée à l’âge de douze ans, son héritage perdure et la pratique des grues pliantes continue d’inspirer les gens du monde entier..

ÉTUDIEZ LE JAPONAIS À TOKYO 🇯🇵

LTL Language School vous propose d’étudier à Tokyo pour de la durée de votre choix.

Choisissez d’apprendre le japonais en cours particuliers ou en groupe, décidez de votre type de logement : appartement ou chez l’habitant, et commencez une aventure sans pareille au Japon !

Découvrez nos programmes d’immersion linguistique et contactez-nous aujourd’hui pour obtenir votre devis gratuit.

ÇA NE S’ARRÊTE PAS LÀ !

Vous souhaitez prendre des cours de chinois directement chez vous ? Essayez Flexi Classes, notre plateforme de cours en ligne disponible 24/7.

Nous proposons un essai gratuit de 7 jours à tous les nouveaux étudiants sur la plateforme.

Venez tester nos cours gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez !

Pour en savoir plus sur LTL et ses nouvelles, abonnez-vous directement à notre newsletter :

I'm interested in:
.

Laisser un commentaire

Vous obtiendrez une réponse de notre part
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Le nom et le courrier électronique sont requis.

Ce site utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site.

En savoir plus